Responsable du service de téléassistance - ADMR de Saône

Responsable du service de téléassistance - ADMR de Saône

Type de mission : Visite domicile

Domaine d'action : Personnes âgées

Public : Adultes

Description de la mission

Missions principales du ou de la Responsable « Téléassistance»
La fonction de Responsable Téléassistance s’articule autour de 3 fonctions principales :
Mission d’information et de communication
· Renseigne téléphoniquement toute personne qui souhaite une information sur la téléassistance (usagers,
familles, membres de l’ADMR, salariés des différents services d’aide à domicile…)
· Contacte l’usager pour confirmer la pose de l’appareil
· Assure un lien de proximité avec l’usager
· Informe la Fédération de tout changement relatif au fonctionnement du service ou à l’évolution de
l’environnement local
· Assiste aux rencontres départementales des Responsables Téléassistance
Gestion de proximité du service auprès des usagers
· Evalue les besoins de la personne
Effectue une visite à domicile chez l’intéressé et/ou sa famille
Présente les modalités de fonctionnement du service et son intérêt
Collecte les informations nécessaires à la constitution du dossier : RIB, assurance, chèque, les conditions
techniques
· Contractualise la prestation de service
Etablit le contrat
Le valide et le fait signer à l’usager
Constitue le réseau d’entraide de proximité, 3 personnes minimum (condition à remplir pour la mise en
oeuvre du service)
Récupère les clés du domicile de l’usager pour les intervenants
· Installe l’appareil et procède à la mise en lien avec la centrale d’écoute
Se rend chez l’usager pour effectuer la pose de l’appareil
Contacte par téléphone la centrale de VERDUN pour communiquer les coordonnées de la personne, du
réseau d’entraide, programmer et activer la liaison
Branche le transmetteur
Procède à des essais pour s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil en 3 endroits de l’habitation et
éventuellement depuis le jardin
Laisse la documentation aux membres du réseau d’entraide de proximité
Suivi de la prestation
· Effectue une visite de contrôle du bon fonctionnement de l’appareil au domicile de l’usager au moins une fois
par an
· Assure les dépannages sous 24H sur demande de la centrale de VERDUN ou sur sollicitation de l’usager, de
la Fédération ADMR de Valdahon
· Récupère le poste en cas de défaillance ou de rupture du contrat et le retourne à FILIEN par COLISSIMO
· Gère son stock individuel local

Talents et formations

Service à la personne

Talents requis
Voir détails dans la description de mission ci-dessus

Processus d'accueil formation
Le temps de l'accueil et de l'intégration d’un nouveau bénévole dans une association est une étape très importante. Le parcours de tout bénévole potentiel sera marqué par les messages qu'il aura reçus à son arrivée et par la qualité de la relation avec les membres de l’association.

a) Les premiers contacts

Le bénévole peut avoir fait une démarche spontanée ou répondre aux sollicitations d’actions de communication menées par l’association ou la fédération.
Toute personne de l’association doit être préparée à recevoir ce premier contact et à le transformer en bénévole potentiel.

• La première rencontre (peut avoir lieu à l’association mais aussi lors d’un moment plus informel – événement/forum/réunion d’information, locale ou départementale…) :

L’objectif est de faire connaissance réciproquement, de manière conviviale, en présentant l’association / la fédération au bénévole (valeurs, services proposés, membres bénévoles et salariés de l’association, projets en cours…) et en faisant parler le bénévole pour connaître ses motivations, l’origine de sa démarche, son projet.
Le bénévole doit sentir qu’il est le bienvenu et qu’il va être utile à l’association.

Lors de cette première rencontre, l’association peut faire remplir au bénévole un « Questionnaire d’orientation ». Ce questionnaire pourra aider le bénévole à préciser ses attentes, ses compétences, ainsi que sa disponibilité. Il vous permettra également de conserver une trace écrite des échanges avec le bénévole potentiel, ainsi que ses coordonnées.

Suite à cette première rencontre, remettez au bénévole tout document utile présentant l’association. Par exemple : fiche de présentation de l’association dépliants des services proposés par l’association/la fédération, dépliant « bénévolat »…

• La période de réflexion :

Même si le bénévole dit qu’il est prêt à commencer tout de suite car ce qui lui a été présenté lui plaît ou si la personne représentant l’association est convaincue que l’intégration sera positive, il est utile de lui proposer un temps pour réfléchir en dehors de la relation qui peut s’être établie lors de cette première rencontre.

Si, pour la personne représentant l’association, il est clair que l’intégration du bénévole ne pourra pas se faire, car il n’adhère pas aux valeurs de l’ADMR par exemple, il est possible de le dire au bénévole à la fin de cette première rencontre.
Si cela est trop difficile, l’association peut aussi « remercier » le bénévole par courrier ou par téléphone après le premier contact. Il est nécessaire alors de suggérer au bénévole de contacter un organisme aidant à l’orientation des bénévoles (France Bénévolat par exemple) et de faire en sorte que ce refus ne soit pas vécu comme un échec.
b) Le parcours d’intégration individuel

• La deuxième rencontre :

Bien souvent, dans les associations, la recherche de bénévoles se fait dans l’urgence. Le nouveau bénévole se retrouve alors « parachuté » dans des fonctions très précises, sans avoir eu le temps ni la possibilité de s’exprimer lui-même sur ce qu’il souhaiterait faire.
Les objectifs de cette deuxième rencontre sont de répondre aux questions que se pose le bénévole à la suite du premier contact, de déterminer avec lui le cadre de sa mission, de définir les étapes de sa phase d’intégration.
A cette occasion, le nouveau bénévole recevra « le livret d’accueil bénévole », comprenant des annexes spécifiques à son association et à sa fédération.

Lors de cette deuxième rencontre, il est nécessaire que le bénévole lise et signe la charte d’engagement du bénévole ADMR (cf Annexe G ou en annexe du livret d’accueil bénévole). Cette charte nationale définit le cadre des relations entre le bénévole et l’association, les droits et les devoirs des bénévoles, dans la ligne du projet politique ADMR.

Il est également préconisé de proposer au bénévole de devenir membre de l’association, avec remise de sa carte d’adhérent.

Cette deuxième rencontre sera l’occasion de lui présenter son futur tuteur (voir § ci-dessous « phase de découverte »), ainsi que les autres membres de l’association (salariés et bénévoles), de lui faire visiter les locaux, lui présenter le matériel disponible à l’association, etc.

• La phase de découverte

Lorsque le nouveau bénévole est accueilli dans l’association, il est recommandé de lui proposer « une phase de découverte ».
Sa durée sera établie en fonction du mode d’organisation de l’association et du type de mission(s) confiée(s) au bénévole.
Proposer une phase de découverte à un nouveau bénévole, c’est l’occasion de lui donner l’impression qu’il n’est pas « pris au piège ». Pendant cette période, le nouveau bénévole « essaie » son bénévolat et approfondit ses connaissances sur l’association ADMR pour :
- s’imprégner de la vie associative locale
- découvrir le fonctionnement et le contenu interne de chaque activité de l’association
- découvrir l’environnement et les partenaires externes
Cette phase vise à ce que le bénévole puisse par la suite participer à part entière au projet ADMR : porter le projet politique, développer les services de l’association, accomplir la mission qu’il souhaite en toute connaissance de cause, se préparer à prendre davantage de responsabilités selon les besoins de l’association,…
o Le « tutorat bénévole »

L’objectif du « tutorat bénévole » est d’accompagner les nouveaux bénévoles dans leurs missions. Un « tuteur » doit donc être désigné au sein de l’association pour chaque nouveau bénévole. Interlocuteur privilégié du nouveau bénévole, le tuteur sera en charge d’organiser et de suivre toute sa phase de découverte. Adyfor propose par ailleurs une formation « Etre tuteur bénévole de nouveaux bénévoles ».

Voici un exemple des différentes actions/activités qui peuvent être proposées par le tuteur au nouveau bénévole pendant cette période :

En interne :

‐ Rencontrer les bénévoles
‐ Rencontrer les salariés et participer à une réunion de salariés,
‐ Participer à des visites à domicile
‐ Participer une fois aux commissions, au Conseil d’Administration
‐ Découvrir le fonctionnement « opérationnel » des différents services : accueil, analyse de la demande, offre de service, préparation et réalisation de l’intervention, suivi de l’intervention et de la satisfaction client
‐ Selon la mission envisagée, participer aux activités concernant le domaine.

En externe :

‐ Participer avec le tuteur ou avec le responsable concerné à des rencontres extérieures (Assemblée Générale du SSIAD ou du SAAD, forum des associations, réunion du CLIC, …).

o Les formations et les réunions de partage d’expérience

Pour permettre d’approfondir le mouvement ADMR, le fonctionnement associatif, la réglementation de notre secteur, le droit du travail, les projets de services, les fonctions ou missions spécifiques, il est nécessaire de proposer aux nouveaux bénévoles de suivre une ou des formations (cf catalogue de formations Adyfor).

Autre action pour développer les moyens d’apprentissage et de découverte : organiser des réunions entre bénévoles, au niveau local ou départemental, occasions pour les bénévoles de partager leurs expériences.


o « Journée des nouveaux bénévoles » organisée par la Fédération

Il est très important que chaque Fédération organise une journée à destination des nouveaux bénévoles, à l’idéal tous les trois mois.
Lors de ces journées, l’idée est de compléter et préciser ce qui a été présenté au niveau local, de faire découvrir le mouvement ADMR, son fonctionnement en réseau intégré, faire découvrir les services fédéraux, présenter le catalogue des formations possibles, etc. Cette journée sera également l’occasion pour le nouveau bénévole de rencontrer les nouveaux bénévoles des autres associations de son département.

o L’entretien « bilan »

Dans les trois mois qui suivent l’arrivée du nouveau bénévole, il est recommandé d’organiser un échange formel (rencontre / entretien) avec le bénévole. Cet échange est l’occasion d’établir un premier bilan pour l’association et le bénévole.
Si des difficultés sont apparues, du point de vue de l’association ou de celui du bénévole, ce moment permettra de les aborder et de trouver les solutions pour les résoudre.

Informations complémentaires

Engagement assurance

Convention écrite

Accessibilité personne
à mobilité réduite

2 Nombre de bénévoles
souhaité

Lieu d'exécution

3 rue Denise Viennet BP 36
25800 VALDAHON
France

Durée de la mission

à préciser

Disponibilité souhaitée

A déterminer

Fréquence d'intervention

Mission Régulière

1 à 2 fois par semaine

Postuler Annuler ma candidature

Personne à contacter

Connectez-vous pour contacter l'association

Cette annonce vous est proposée par

ADMR DU DOUBS - FÉDÉRATION

ADMR DU DOUBS - FÉDÉRATION

L'ADMR est la référence du service à la personne depuis plus de 70 ans en permettant aux familles et aux personnes de bien vivre chez elles.

Id de l'annonce : 88974

Déjà inscrit

Pas encore inscrit