Bénévolat et parcours pénal

France Bénévolat a décidé de mener une série d’enquêtes auprès des associations, des bénévoles, des directeurs d’établissements pénitentiaires, des Services Pénitentiaires d'Insertion Probation ( SPIP ), des surveillants, et bien sûr, de personnes sous main de justice, elles-mêmes.

Cette étude-action empirique vise à : 

  • Identifier les associations dites spécialisées et/ou généralistes qui interviennent en milieu carcéral (accompagnement scolaire, animations culturelles, sport, accompagnement à la recherche d’emploi…),
  • Mieux identifier le bénévolat (et les types de missions bénévoles) dans 3 principales situations :

        - en milieu carcéral
        - dans la phase de réinsertion post-détention 
        - pour les familles (qui sont également en situation d’exclusion)

  • Repérer des bonnes pratiques de réinsertion sociale et/ou professionnelle via une implication bénévole (exemples concrets anonymes) .

Cette étude-action sera présentée au cours d’un colloque le 5 décembre 2017 (journée mondiale du bénévolat). A partir d'une analyse partagée entre de multiples acteurs, un programme d’actions sera proposé dans une perspective à moyen terme.

Au delà de l'enquête et du colloque, les pistes esquissées pour 2018  pourraient être les suivantes : 

  1. Maintenir des échanges entre associations travaillant dans ce champ,
  2. Identifier et soutenir les moyens de renforcer les formations des bénévoles intervenant dans ce domaine,
  3. Identifier les moyens d’attirer davantage de bénévoles,
  4. Mobiliser le réseau territorial de France Bénévolat,
  5. Valoriser les exemples d’implication de personnes détenues dans des actions de bénévolat.

Comment participer à cette enquête ? 

Afin de recueillir le plus d’informations possibles, nous avons besoin de votre participation. 

Vous êtes une association ? Vous pouvez : 

  • Diffuser le lien https://www.francebenevolat.org/actualites/benevolat-et-parcours-penal auprès de vos bénévoles susceptibles de se considérer comme intervenants auprès de personnes sous main de justice,
  • Nous adresser un document décrivant les services rendus ainsi que votre conception associative vis-à-vis du bénévolat en faveur des personnes sous main de justice, mais aussi du bénévolat exercé ou potentiellement exerçante par ces mêmes personnes. Ce document sera inséré ou associé au document final de notre enquête,
  • Nous communiquer les données et statistiques que vous possédez (distinctions entre bénévoles en milieux ouverts et fermés, auprès des familles ou des détenus, type d'activité, âge, sexes, nombre d'heures annuelles d'intervention...).

Vous êtes bénévole ? Vous pouvez : 

Partager

Déjà inscrit

Pas encore inscrit