L’accompagnement par les pairs en milieu scolaire

ou comment vivre « le bien-être à l’école »

France Bénévolat met ses missions au service de questions de société prioritaires en mobilisant les bénévoles et en favorisant la coopération inter associative territoriale. Parce que le bénévolat est un formidable levier d’inclusion sociale et d’éducation à la citoyenneté, France Bénévolat initie des programmes sociétaux et solidaires. L’accompagnement par les pairs en milieu scolaire est une des thématiques soutenues par France Bénévolat.

 

 

Un levier de Citoyenneté active

Initié en 2016, le programme accompagnement par les pairs en milieu scolaire ou  « Jeunes Accompagnants Bénévoles » (JAB) est né de la découverte à l’étranger, souvent à grande échelle, d’un accompagnement de jeunes par des jeunes un peu plus âgés, de la maternelle à l’université, sous des formes diverses. Il est clair, au vu des résultats, qu’il s’agit d’un processus gagnant-gagnant, tant pour le jeune tuteur que pour le jeune tutoré, ainsi que pour le personnel de l’établissement scolaire et les familles.

Le programme vise deux objectifs :

  • l’accompagnement des jeunes par leurs pairs… pour un tutorat entre pairs en milieu scolaire, de la maternelle à l’université, y compris la formation professionnelle !
  • le développement d’une « Ecole du bénévolat, de la solidarité et de la citoyenneté …» au sein des établissements scolaires

 

Ouvrir à l’entraide scolaire entre jeunes

Le choix de cet accompagnement repose sur l’idée que le tuteur représenté par un ou une élève d’une classe supérieure peut avoir plus de chance de réussir avec un ou une tutoré(e) d’une classe inférieure car il représente d’une part une certaine neutralité et d’autre part l’image du « grand frère protecteur » ou de la « grande sœur protectrice ».

Il ou elle a ainsi plus de chance de convaincre le/la jeune tutorée, de créer une discussion bonne, sincère et efficace.

L’instauration d’un tel climat et de ce soutien apporté contribueront à fortifier le tutoré, à ce qu’il se sente mieux ou bien en classe avec l’enseignant tout en étant conscient que l’accompagnement par les pairs est un supplément de soutien initialisé par l’enseignant.

Un programme tout à fait complémentaire aux classes coopératives ou multi-âges.

Cet accompagnement par les pairs permet de resserrer les liens entre les classes et au sein de l’établissement. Elle permet, notamment, de former des milliers de jeunes au bénévolat dès le plus jeune âge. Ce qui paraît essentiel à France Bénévolat pour l’avenir de notre société.

► En savoir plus sur le contenu, les enjeux et la formation, cliquez-ici

 

Une approche en deux temps

 

Avec France Bénévolat (étape 1)

France Bénévolat propose, en coopération étroite avec l’Education Nationale, de contribuer à la mise en place d’une sensibilisation-formation-action à trois niveaux, et un suivi dans la durée, permettant la création d’un réseau d’échanges entre établissements désireux d’implanter cet accompagnement :

  1. sensibilisation sous forme de séminaires à l’initiative de l’accompagnement par les pairs,
  2. formation pratique du personnel et en particulier des chefs d’établissement et des professeurs à l’initiative du projet,
  3. formation des futurs Jeunes Accompagnants Bénévoles (JAB) par ces mêmes enseignants et membres du personnel.

France Bénévolat peut soit :

  • organiser des sessions collectives et générales d’information auprès de parents, de chefs d’établissements, d’enseignants et autre personnel ainsi que des sessions de formation avec des méthodes adaptées
  • organiser un accompagnement personnalisé et plus pragmatique dans chaque établissement volontaire (déjà plusieurs réalisations). 

 

Au sein de l’établissement (étape 2)

Le chef d’établissement, en accord et complicité avec les parents, l’inspecteur, les enseignants et autre personnel, décide de monter un projet d’établissement centré sur l’accompagnement par les pairs.

La démarche devra être globale avec un minimum de deux enseignants pour un suivi du projet à long terme.  Ce projet nécessite patience et persévérance car il s’agit de convaincre du bienfondé de la démarche. Il s’agit ni plus ni moins de créer un bien-être durable au sein de l’établissement de sorte que tous aient plaisir à y venir.

 

-------------------------------

Vous gérez un établissement scolaire, vous enseignez...
et vous êtes intéressé par le programme ?

Contactez : Michel Lefranc, coordonnateur national
micky.lefranc@orange.fr
 
Michel Lefranc a été précédemment expert auprès de la Commission Européenne et Directeur au Conseil de l’Europe

 

Partager

Déjà inscrit

Pas encore inscrit