Vos recherches

Ici, trouvez votre future mission bénévole ou l'association qui vous intéresse...
Ou sommes nous
Liste des actualités

27/09/2010 | Enquête IFOP-France Bénévolat-Crédit Mutuel

1 de nos concitoyens sur 2 fait ou a fait du bénévolat.

turquie

 

C'est un des résultats saillants de l'enquête que France Bénévolat vient de publier. Cette enquête quantitative sur le bénévolat est la première réalisée en France depuis 10 ans, et les évolutions sont notables.

Cette enquête, réalisée par l'IFOP et France Bénévolat avec le concours du Crédit Mutuel, met en lumière les caractéristiques de l'engagement de nos concitoyens. Pour la première fois, l'enquête porte sur l'engagement des Français de 15 ans et plus, qu'il soit réalisé dans une structure associative ou en dehors.

 

1 Français sur 2 donne ou a donné de son temps

18,3 millions de Français soit 36% de la population des 15 ans et plus sont engagés actuellement, dont 11,3 millions  dans une association, 4,5 millions dans une autre organisation (syndicale, politique ou religieuse), 7,4 millions dans un bénévolat direct de proximité hors famille ou structure associative*. Plus d'1 Français sur 5 donne de son temps au travers d'une structure associative.

Par ailleurs, 10 millions de personnes soit 20% dela population de 15 ans et plus, non engagées actuellement ont déclaré avoir donné de leur temps via une association, une autre organisation ou directement. Ainsi 1 Français sur 2 donne ou a donné de son temps.

 

30% des jeunes et des quadras sont engagés, loin derrière les seniors

Le secteur associatif (11,3 millions de bénévoles) s'appuie sur 9 millions de bénévoles réguliers  (80%). Les bénévoles n'hésitent pas, pour 41% d'entre eux, à s'engager dans plusieurs associations.

Alors que les femmes sont en proportion légèrement supérieure aux hommes (54%) dans l'engagement bénévole en général, il revient à parité dans le secteur associatif.
Près d'un jeune sur trois (15-24 ans) donne de son temps dans un engagement, qu'il soit associatif ou autre. Ce pourcentage décroit chez les 25-34 ans (contraintes  professionnelles et ou familliales) pour augmenter de façon régulière après 35 ans. Ainsi, un français sur deux de plus de 65 ans donne de son temps (38% en milieu associatif). 26% de la tranche d'âge 50-64 ans est engagée dans une association. La question est posée sur ce que sera le niveau de cet engagement au regard de l'évolution de l'âge du départ à la retraite.

 

Un engagement qui varie selon le niveau de formation

Comme indiqué ci-dessus la moyenne nationale de l'engagement en France des 15 ans et plus est de 36%, elle tombe cependant à 30% pour des personnes sans diplôme, alors que l'engagement des bacheliers ou plus s'établit à 39%. Il semblerait que l'absence de diplômes joue un rôle discriminant dans l'engagement associatif, phénomène peut-être dû en partie à des situations personnelles plus difficiles et à la sélection des associations.

Pourquoi n’est-on pas encore –ou n’est-on plus – bénévole ?
L'étude révèle les causes de l'arrêt de l'engagement bénévole qui, au delà de la disponibilité ou de l'évolution de la situation personnelle, portent sur une déception liée à l'organisation de l'association dans laquelle ils ont exercé leur bénévolat (22%) ou au manque de résultats probants (7%). Ces chiffres doivent inciter le secteur associatif à mieux appréhender sa gouvernance et l'animation de ses bénévoles.

Très positivement, l'enquête montre qu'au delà de la contrainte de la disponibilité, il faudrait peu de choses pour inciter les personnes n'ayant jamais fait de bénévolat à s'engager. De même, pour des bénévoles déçus, un nouvel engagement est possible, le besoin d'être utile, une cause, un événement sont autant de facteurs susceptibles d'en recréer les conditions favorables.

 

Télécharger l'étude complète.

 

merci à nos partenaires pour leur soutien